Bruxelles ignore les gens du voyage

A Bruxelles, il n’existe plus aucun terrain public pour accueillir les gens du voyage. Ni aire d’accueil résidentielle. Ni espace affecté à des séjours de courte durée. Rien. La politique par le vide. (...)