Elections communales : Nouvelle occasion pour une politique locale du logement cohérente et ambitieuse !

18/09/2012
Le Rassemblement Bruxellois pour le Droit à l’Habitat (RBDH) a posé deux questions aux partis politiques démocratiques : 1. Quelle est la position de votre parti par rapport à la revendication du RBDH d’imposer un quota de minimum 20% de logements pour des ménages à revenus limités dans chaque commune ? 2. Quels instruments les mandataires politiques locaux devraient-ils mobiliser pour augmenter le nombre de logements locatifs publics pour les ménages à revenus limités ?

Notre association a obtenu des réponses écrites des partis suivants : cdH, CD&V, Ecolo, Groen, FDF, N-VA, PS et sp.a. A noter que le MR et l’Open Vld n’ont pas souhaité répondre.
Le RBDH, en tant qu’association apolitique défendant le droit au logement, a analysé les réponses obtenues.

Au lendemain des élections communales du 14 octobre, les élus auront à composer une majorité et à conclure un accord et donc un programme d’actions 2012 – 2018.

En matière de logement, les partis politiques bruxellois partagent un certain nombre de positions (par exemple concernant le soutien aux Agences Immobilières Sociales ou la lutte contre les logements vides).
Par contre, des divergences sont à prévoir, notamment sur l’accueil par les communes de logements abordables pour ménages à revenus limités sur leurs territoires.

Le Gouvernement régional a fixé un quota de 15% de logements publics et à finalité sociale pour toutes les communes bruxelloises à atteindre d’ici 2020. Au niveau local, le RBDH constate que cette volonté est accueillie par des réactions et des projets politiques bien différents...

Le RBDH appelle les futurs élus à s’engager à mettre en place un plan d’action communal pour le logement qui prendrait la forme d’un contrat indiquant les rôles et les missions des différents opérateurs mais également : un état des lieux de la situation du logement au niveau local, des objectifs détaillés, un plan d’action avec des échéances précises, des outils de contrôle et d’évaluation.

Ce plan devra être établi en concertation avec tous les acteurs impliqués au niveau local : administrations, associations, représentants d’habitants,…
Une telle politique communale du logement, globale et cohérente, devrait être mise en œuvre et assumée par un échevin du logement. Pourtant 7 communes bruxelloises sur 19 n’ont actuellement pas d’élu à ce poste.

A retenir enfin : les engagements écrits que les partis politiques ont pris en matière de logement sont maintenant connus et publiés… Ils feront l’objet d’un suivi rigoureux de la part du RBDH, qui continuera de jouer son rôle de chien de garde durant la mandature 2012 – 2018.

Les réponses politiques intégrales, commentées et mises en contexte sont publiées dans la revue trimestrielle du RBDH : Art.23 # 49.
A consulter ici

OU

A commander gratuitement auprès du RBDH.

Plus d’infos ?

Asbl Rassemblement Bruxellois pour le Droit à l’Habitat
info@rbdh.be
02/502.84.63
Werner Van Mieghem, coordinateur RBDH
Ilham Bensaïd, collaboratrice communication