Insalubrité : coordonner l’action locale - Volet 2

25/05/2018
Schaerbeek a pris la lutte contre l’insalubrité à bras le corps. A côté de la plateforme logement que nous avons présenté dans l’analyse précédente, il existe un autre dispositif communal, appelé ILHO (Investigation logement/huisvesting onderzoek) dont la priorité est la lutte contre les marchands de sommeil. Comme pour la plateforme, la volonté est claire : mettre tous les acteurs autour de la table et coordonner les actions pour avancer et vaincre l’impunité. Détails.

ILHO : lutter contre l’indécence à Schaerbeek

ILHO cible les marchands de sommeil , les situations d’insalubrité grave dont sont victimes des publics très vulnérables. Par exemple : maison bruxelloise renseignée unifamiliale et pourtant découpée illégalement en plus de 10 unités de logement, logements fermés par la DIRL ou la commune mais cependant remis en location dans le même état, logements dans les caves sans équipement de base, absence de contrat de bail, loyers excessifs, augmentation de loyers injustifiées, expulsions sauvages…
Au niveau des acteurs communaux, les constats sont un peu les mêmes que pour la plateforme logement : l’information ne circule pas assez entre services, les actions ne sont pas suffisamment coordonnées, chacun travaille dans son coin avec des fortunes diverses. Le sentiment d’impuissance est élevé dans le rang des travailleurs face à l’impunité de certains propriétaires.