Logements publics cherchent locataires déséspérement

18/09/2020
En 2013, le Gouvernement bruxellois donnait le feu vert aux sociétés de logement social (SISP) pour se lancer dans la production de logements locatifs, modérés et moyens. Une décision inacceptable à nos yeux vu les besoins en logement des plus précaires. Interrogée en juin dernier au Parlement, la Secrétaire d’Etat au logement est revenue sur cette mesure aux allures de fiasco.

Les ministres bruxellois décident en 2005 d’injecter des millions dans la production de logements sociaux, un secteur où la pénurie est criante. Mais les pauvres ne font pas recette et la Région a besoin d’argent, donc de contribuables. Si la lutte contre la pauvreté est une priorité pour le monde politique, ancrer durablement la classe moyenne à Bruxelles en est une autre, plus forte encore, d’autant que cette classe moyenne subit elle aussi, en tout cas en partie, le manque de logements abordables.

Lire l’analyse du RBDH

(Ré)écoutez Carole Dumont, chargée de plaidoyer au RBDH et co-autrice de l’analyse sur les ondes de la RCF à partir de la minute 29’30’’ >>